Ça n’ira pas mieux demain.

Il ne restera que le blanc des cendres

de tes braises crachées ce soir

cramant à jamais

tout espoir de retour de regards incendiaires

de caresses brûlantes

de langues complices enlacées…

Ne restera que le goût amer de ton venin.

Non, ça n’ira pas mieux demain.

One thought on “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.