Les portes sont des mystères.

Les portes ont-elles une âme ?

Les portes sont-elles toutes de la même race ?

Elles sont toutes différentes mais on sait que ce sont des portes. Comment peut-on le savoir ? Il y a des portes ouvertes et des portes fermées. Que cachent les portes fermées ? Sur quoi s’ouvrent les portes ouvertes ? Faut -il ouvrir les portes fermées ou fermer les portes ouvertes ? Faut il pour cela les claquer ?

On a pu constater que, parfois, elles se claquent toutes seules. Est-ce un signe ?

Pour approfondir le mystère, il y a même des portes qui se dérobent, si difficiles à reconnaître.

On pourrait arrêter là le questionnement. Mais les curieux ou les anxieux en veulent toujours plus. Alors on pense à la toute petite porte d’Alice ou peut-être à la porte basse du temple. Tiens, il y a aussi la grande porte par laquelle il vaut mieux sortir. Et puis, si triste, la porte de prison par laquelle il vaut mieux ne pas entrer. Les timides utilisent souvent la porte de derrière, tant pis pour eux. On peut continuer l inventaire mais à s’ obstiner, on risque fort de trouver porte de bois.

Alors, pour ne pas trop se disperser, on se concentrera sur cette toute petite, si petite qu’on pourrait l’appeler portelette. Une drôle de petite porte à claire-voie, étrange moucharabieh, à double détente, laissant filtrer la lumière intérieure vers le dehors, et acceptant, gourmande, toute la lumière du monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.